• darkblurbg
    Présentation de AMOS
    Additive Manufacturing
    Optimization & Simulation Platform
    for repairing & remanufacturing
    of aerospace components
  • funding
    Collaborative Funding
    AMOS is a joint EU-Canadian
    funded opportunity.
  • darkblurbg
    AMOS objectives
    To focus on key Direct Energy Deposition (DED)
    Additive Manufacturing (AM) processes
    to be used as cost-effective & efficient repairing
    & re-manufacturing scenarios
    for aerospace components

Notre processus

La récente récession mondiale, la demande de nouveaux avions et le nombre de flottes vieillissantes d’avions ont contribué à l’accroissement du coût de la maintenance, réparation et révision des appareils. Des contrôles de maintenance réguliers sont effectués tout au long du cycle de vie d’un avion, ce à différents niveaux (structure, composants, systèmes, moteur et avionique).

Cependant, des dommages peuvent survenir à tout moment en raison de l’environnement d’exploitation d’un avion. Ils impactent la performance de l’avion et présentent des caractéristiques uniques, impliquant une solution sur mesure la plupart du temps. Les ailes, les moteurs et le fuselage sont les parties les plus susceptibles d’être endommagées au sol (par les équipements de service et maintenance) mais aussi dans l’air (objets extérieurs, oiseaux, foudre, éclairs ou d’autres évènements naturels). En conséquence, une maintenance imprévue peut devenir nécessaire afin de remplacer les composants défectueux afin d’assurer la sécurité, fiabilité et le fonctionnement en vol de l’appareil.

Le projet AMOS se concentre sur plusieurs procédés clés de fabrication additive regroupés sous l’appellation DED (Direct Energy Deposition – Dépôt d’Energie Directe). Les systèmes DED sont flexibles et présentent un grand potentiel de rentabilité et efficacité pour être utilisé dans la re-fabrication de composants aéronautiques et aérospatiaux tels que des aubes de turbine et les trains d’atterrissage. Les composants endommagés peuvent être réparés (à la demande) et la matière perdue en phase opératoire peut également être re-déposée afin de restaurer le composant dans sa forme originelle. Cette approche permet de réduire les délais, coûts, déchets de matériaux ainsi que de prolonger la durée de vie des composants usés ou endommagés.

Dernières nouvelles

lead image

McGill students model AM cell in Sheffield

Two students from McGill University in Canada visited the Nuclear AMRC in Sheffield this week. Thomas Hitchcox and Jordan Cave examined the bulk additive manufacturing cell to inform their work on defect detection and process planning within the project.

Lire la suite

  • July 3, 2017
lead image

ECN hosts meeting for AMOS partners

ECN hosted a meeting for all the AMOS partners at their facility in Nantes on 21 and 22 June 2017. Partners discussed the progress of the project to date as well as the challenges to be met in the next period. Results coming in from the expanded testing workpackage show a lot of promise and form a firm basis ...

Lire la suite

  • July 3, 2017
lead image

Students from McGill working in Sweden

Two PhD-students from McGill, Lydia Lawand and Khalil Alhandawi, are currently in Sweden working with GKN. The students will spend approximately 10 weeks in Sweden working on WP5 with a multidisciplinary optimisatoin platform in connection with the GKN use case. The main goal is to achieve a comple...

Lire la suite

  • July 3, 2017